logo

École Père Mercure

  • int Ecole PereMercure

Historique

En 1991, l’école Père Mercure fut établie pour offrir une éducation française à North Battleford.  L’ouverture officielle a eu lieu en avril 1992, au Centre Don Ross qui a servi comme lieu d’instruction et d’apprentissage pour les francophones de la région jusqu’en 1999.

En 1999, l’ancienne école St-Joseph a été achetée et rénovée pour accommoder le programme francophone. À la suite des rénovations à l’édifice, l’école Père Mercure fut déménagée et inaugurée.

L’école Père Mercure porte le nom de l’homme qui a aidé à assurer les droits des Fransaskois. Le Père André Mercure, à la suite d’une contravention unilingue anglaise, a décidé de faire s’impliquer pour faire reconnaître les droits des Fransaskois. Par l’envoi d’une lettre à l’honorable Francis Fox, secrétaire d’État, il expliquait qu’il visait faire établir clairement le statut légal de la langue française en Saskatchewan, garanti par l’article 110 de l’Acte des Territoires du Nord-Ouest. En 1988, le jugement de la Cour Suprême dans « l’affaire Mercure » vint « clarifier les droits des Fransaskois » confirmant ainsi le droit à l’enseignement en français et de gérer leurs propres écoles.